" Traité du Vide et de l’Entretien des Pinces à Linge "
Performance / Spoken words / Concert

Bikini Test

Texte : Dejan Gacond

 

Mise en scène : Dejan Gacond

 

Scénographie : A kaleidoscope of nothingness

 

Jeu : Dominique Bourquin et Joséphine De Weck

 

Musique : Steffi  / Alain-Perret Gentil / Bab Digler

 

Électrons libres : Batal Temani / Lucas Meister / Dany Petermann / Kit Brown / Adèle, Carine, Celia, Irène

 

Danse : Pierre-Yves Diacon

 

Voix off : Lydia Lunch / Antonin Artaud

 

Projections : Viktor Konwicky

 

Lumières : Gael Chappuis

 

Son : Guillaume Boillat

Cette pièce intitulée « Traité du Vide et de l’Entretien des Pinces à Linge » mélange théâtre, musique, danse, projection, installation géante, peinture en direct, création lumière et de costume en directe. La première version était centrée autour de la philosophie chinoise et de la mécanique quantique, autour des secousses sismiques et des nœuds telluriques suspendus en l’air, du visible et de l’invisible, du fini et de l’infini… La version de 2021 est une réflexion sur la transformation des espaces, des sons, des corps et des matières… une histoire du monde humain racontée par le végétal… une exploration du lien perdu avec les déesses-mères, les savoirs enfouis, les cosmogonies oubliées… Sa forme en 2022 reste autant floue que les identités troubles autour desquelles elle s’articule…